Un artiste berlinois a trompé le service de navigation de Google et redirigé les automobilistes vers un autre itinéraire pour interroger l’impact des outils virtuels sur le monde réel.

Un embouteillage virtuel aux conséquences bien réelles.

Dans une performance publiée sur YouTube, un artiste berlinois a dupé les algorithmes de Google Maps pour montrer comment les outils technologiques qui ont envahi notre quotidien pouvaient changer notre réalité et notre perception du monde physique.

Pour réaliser cette expérience Simon Weckert  s’est baladé avec 99 smartphones dans un chariot au milieu de la rue. Vous l’aurez compris, l’idée est de montrer à quel point il est facile de manipuler le système et par conséquent de tromper les personnes qui l’utilisent : “grâce à cette activité, il est possible de faire passer une rue verte au rouge, ce qui a un impact dans le monde physique, en faisant naviguer les voitures sur un autre itinéraire pour éviter d’être bloqué dans la circulation ».

Autour du siège de Google

En regardant les cartes, on peut également voir que l’artiste a pris un malin plaisir à se promener autour du siège social de Google à Berlin. En agissant ainsi, Simon Weckert explique qu’il est possible d’avoir un impact sur le monde physique en faussant des données informatiques. Certains automobilistes ou taxis ont en effet sans doute choisi un autre parcours en voyant que des bouchons étaient signalés dans ces rues. Pour l’artiste, c’est également un rappel des limites de Google Maps, service qui fête ses 15 ans en ce mois de février.

 

Retrouvez ci-dessous, la vidéo de la performance :

Sources : RTL, CNET, LeMatin