Il y a 30 ans naissait le premier navigateur Internet de l’histoire. C’était une révolution, mais visuellement, les choses ont bien changé.

TECHNO – Internet a trente ans. Ou plutôt, son premier navigateur. À cette occasion et à l’initiative du CERN, des développeurs ont recréé le premier navigateur web de l’histoire, le WorldWideWeb. La navigation y est plus poussive, et bien moins agréable mais il permet aux nostalgiques de revivre les premiers instants du Web.

Adieu les polices lissées, les pop-up et les vidéos. Adieu également les couleurs, et n’espérez pas taper simplement des mots clés dans une barre de recherche. Pour parcourir le réseau Internet, il fallait rentrer l’adresse exacte de la page souhaitée. Les utilisateurs pouvaient également modifier le texte affiché sur la page.

Des développeurs ont recréé le premier navigateur web de l’histoire, le WorldWideWeb. La navigation y est plus poussive, et un peu moins agréable.

Archéologie du Web

C’est ce logiciel qui a permis la naissance, puis le développement du web tel que nous le connaissons aujourd’hui. En 1990, alors que Tim Berners-Lee travaille au CERN -l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire- il imagine un moyen de relier entre eux les dizaines d’ordinateurs pour échanger des données avec d’autres scientifiques à distance via des liens “hypertexte”.

Mais qu’est ce qu’un hypertexte ? Il s’agit en fait de relier des documents stockés sur différents serveurs ou machines d’un simple clic. Évident aujourd’hui, plus compliqué à l’époque. Il a fallu alors créer ce navigateur, qui laissera en héritage les fameux trois “w”.

Le WorldWideWeb est donc né pour fonctionner comme un moyen de communication entre les scientifiques. Son nom changea bien plus tard pour Nexus, puis il fut remplacé par un petit frère américain, “NCSA Mosaic”, compatible avec les systèmes d’exploitation Windows et Mac Os.

Le 12 mars prochain, le WorldWideWeb fêtera ses 30 ans, l’occasion de saluer celui qui a bâti les bases de notre utilisation d’Internet, nous permettant aujourd’hui de consulter des pages web de qualité.

huffingtonpost

Loris

Author Loris

More posts by Loris

Leave a Reply