BlackBerry et son constructeur TCL Communication mettent fin à leur partenariat. Est-ce véritablement la fin pour BlackBerry ? Les téléphones intelligents BlackBerry et leurs emblématiques claviers, en perte de vitesse après avoir dominé le marché au début des années 2000, pourraient disparaître. Le groupe canadien et le chinois TCL, qui fabriquait ces appareils, ont annoncé la fin de la production.

 

Une érosion ininterrompue des ventes depuis fin 2012

L’arrivée en 2007 de l’iPhone d’Apple avait fait chuter les ventes, et BlackBerry est confronté à une érosion ininterrompue de ses ventes depuis fin 2012, avec une part de marché tombée à moins de 1 %. Le groupe canadien avait déjà décidé en 2016 d’abandonner la fabrication de téléphones pour se recentrer sur son métier de base dans les logiciels et services.

En difficulté, la firme s’est tournée vers Android en 2015 avant de revendre sa marque sous licence à TCL. Depuis 2016, c’est donc le groupe chinois qui s’occupe de produire les smartphones de la gamme BlackBerry Key. Le contra est désormais rompu.
“Nous avons le regret d’annoncer qu’à partir du 31 août 2020, TCL Communication ne vendra plus d’appareils mobiles BlackBerry”, ont annoncé les deux entreprises dans un message posté lundi sur Twitter.

Le communiqué se termine par un énigmatique « l’avenir est prometteur pour TCL et BlackBerry, et nous espérons que vous continuerez à les soutenir tous les deux alors que nous avançons sur nos chemins respectifs ». Cela sous-entend que BlackBerry continuera à exister sous une forme ou une autre, mais en aucun cas que de nouveaux smartphones ne seront commercialisés…

source : 20 Minutes